Equilibre developpement

Qu'est-ce que la compensation écologique ?

La compensation écologique, aussi appelé mesure compensatoire, est une mesure visant à corriger d’une certaine manière les dégâts occasionnés par un projet d’aménagement sur l’environnement. Il s’agit de dégâts n’ayant pu être limités ou encore évités.

La compensation écologique : pourquoi ?

Les différentes infrastructures, les projets d’urbanisme, la création de zones d’activité commerciale ou industrielle peuvent avoir de nombreux impacts sur la biodiversité. Avant d’entamer un quelconque projet, une étude préliminaire doit être réalisée afin d’éviter que ledit projet ne nuise à une zone ou un site qui abrite des espèces protégées. Si des impacts négatifs sont relevés et qu’il n’y a aucun moyen permettant de les écarter, il est indispensable de trouver des solutions visant à les minimiser au maximum. Si cela n’est pas possible, les porteurs du projet peuvent en ultime recours opter pour la compensation écologique. La mesure compensatoire vise à contrebalancer les effets de tels projets en rétablissant la situation initiale de l’environnement ou tout du moins en créant un environnement idéal.

En quoi consiste la compensation écologique ?

La compensation écologique peut se réaliser de différentes manières. Les réalisateurs du projet en cause dans les dommages sur l’environnement peuvent choisir entre diverses méthodes compensatoires. Ils peuvent notamment restaurer les milieux endommagés, y réintroduire des espèces, y mener des opérations de gestion… Certains optent pour la création de réserves naturelles ou pour leur revalorisation. Dans tous les cas, l’objectif principal d’une mesure compensatoire est la restauration à l’identique des habitats naturels détruits. Si cela n’est pas envisageable, d’autres actions peuvent être menées pour compenser cette dégradation de l’écosystème. Bien avant d’envisager une compensation écologique, il reste indispensable de respecter les étapes de la séquence ERC (éviter, réduire, compenser). Ce n’est qu’en dernier recours uniquement que l’on doit y penser. S’il n’est pas du tout possible d’éviter les impacts d’un projet d’aménagement privé ou public sur le milieu naturel, il importe d’abord d’adopter des solutions intrusives pour les minimiser.

Bienfaits des énergies renouvelables

  1. 15 Janv. 2018Comment développer d'avantage la terre grâce à nos ressources1176
  2. 29 Oct. 2017Ce qu’il faut savoir avant d’investir dans les panneaux photovoltaïques1120